Coilguns – Stadia Rods

23 Août 12 Coilguns – Stadia Rods

Bien ficelée, la musique des Coilguns peut aisément cumuler les superlatifs : extrêmement brutale et haineuse, capable de courts passages mélodiquement inspirés, un son abrasif à la limite de l’expérimental qui réjouira aussi bien les fans de Mars Volta que ceux du Dillinger Escape Plan. La guitare notamment est tout en grésillements de façon à pallier l’absence de bassiste puisque le chanteur a lâché cet instrument. Du coup, distorsion, ampli basse et astuces donnent ce son caverneux et puissant (« Parkensine »). Même lorsque le groupe se met à ralentir sur « In the Limelights », ce n’est qu’un progression vers une explosion forte. En fait, seule la deuxième partie de « The shuftan Process voit les Suisses devenir planants et aériens avec une utilisation justifiée des larsens. Pour le reste, la voix de Louis Jucker crie, aboie, se plaint sur des rythmes inexorablement entraînants (« Witness the Kern Arc ») et sa scansion est souvent singulière (« The Shuftan Process », partie 1. On regrettera alors un mixage qui la laisse un poil trop en retrait et la brièveté de cet EP. Le disque a été enregistré dans les conditions du live en une journée et l’artwork sérigraphié et manufacturé au cours de la même semaine.Bel objet, beau contenu.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Parkensine

02. Zoetropist

03. In the Limelights

04. Witness the Kern Arc

05. The Shuftan Process (part 1)

06. The Shuftan Process (part 2)

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :

http://www.reverbnation.com/coilguns

Be Sociable, Share!