Trent Reznor and Atticus Ross – The social Network (original motion picture music)

22 Nov 10 Trent Reznor and Atticus Ross – The social Network (original motion picture music)

David Fincher a fait un film sur l’inventeur de Facebook, et Trent Reznor et Atticus Ross, qui produisent ensemble à tout va ces dernières années, en ont composé la bande originale. Entre la dernière époque très aléatoire de son Nine Inch Nails (pas mort) et son projet marital How To Destroy Angels, Reznor sort beaucoup de disques. Que la tendance s’inverse ne nous dérangerait pas, oh que non : faire moins, faire mieux. À l’instar des dernières réalisations de Trent, The social Network laisse une impression mitigée. Oui, on aime le minimalisme de ces ambiances-là (le piano de « Hand covers Bruise »), cette essence étrange qui a pu marquer les expérimentations parues récemment sous le titre Ghosts I-IV. Mais sur la longueur, la bande originale de The social Network ne convainc pas uniformément. Ses gimmicks roboratifs ne nous oppressent pas comme purent le faire The Downward Spiral ou The Fragile, de vrais albums. Gardons-en alors ce qui nous semble être l’essentiel : les ambiances de nuit de « A familiar Taste », « It catches up with you », « The gentle Hum of Anxiety » ou « Penetration », ou encore la mécanique sinueuse de « On we march ». Parfois, c’est aussi et malheureusement une musique d’ascenseur certes plus intello que la moyenne (où certains sons de clavier horripilent), un coulé ambiant qu’on a connu plus fascinant. Cette musique, peut-être, n’existe pas vraiment hors de l’image du film.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
www.nullco.com/TSN/

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 55%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!

2 Commentaires

  1. JULIUS /

    En tout cas, ça passe carrément bien quand on regarde le film!

  2. Pour ma part j’ai l’habitude d’écouter beaucoup de BOF, et je trouve que ce disque correspond bien à l’ambiance du film. Il ne faut pas oublier qu’une BOF n’est pas un album et effectivement sans le support visuel, on ressent la musique différemment.
    Dans le film ça fonctionne à 100%, et c’est ça l’essentiel.

Laisser une réponse