Neurobit – Neurobit / Staatseinde – Eind Planeet (45t)

20 Nov 10 Neurobit – Neurobit / Staatseinde – Eind Planeet (45t)

Après ICK, Agent Side Grinder, Nosztalgia Direktiva, Adolf Filter, Bran et Distel, Enfant Terrible continue son exploration de la scène actuelle en matière de musiques électroniques minimales dans toute leur diversité. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux nouvelles parutions, toutes deux néerlandaises, comme le label, élargissent encore le spectre sonore de cette série de 45 tours édités à trois cent exemplaires, sous le nom de Petit Enfant. Neurobit, avec ses deux titres planants, rappelle un psychédélisme sorti tout droit des années soixante-dix, et des délires électroniques d’un Klaus Schulze (« Till it all fades away »). Le minimalisme y est toujours de rigueur mais basé sur des boucles obsessionnelles et des sonorités spatiales (« Percussive Movement in streaming Pulses »). Une démarche volontiers expérimentale où l’improvisation est de mise. Staatseinde, au contraire, développe un minimalisme cheap, pop, où chant masculin et féminin se conjuguent. On pense aux délires germaniques du label Atatak, et à des groupes comme Der Plan ou Dorau Und Die Marinas… sans compter que le groupe, sur scène, utilise tout un tas de costumes excentriques. « Die Erdball » est un pur titre electro-pop alors que « Berlin » se révèle plus théâtral et lyrique. Le remix par Rude 66 de « Ruimtevaart Vooruit », qui figurait sur la compilation Kamp Holland, est carrément fait pour les clubs, dansant et festif avec beat appuyé et mélodie entêtante. Une curiosité.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 72%

Site du groupe / MySpace :

www.enfant-terrible.nl

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse