Violens – Amoral

20 Nov 10 Violens – Amoral

Sympathique et rafraîchissante cet été avec une succession de titres disponibles ici et là, la musique de Violens passera-t-elle l’automne ? Une pop élégante, pas vraiment tapageuse (exception faite de l’orageux « You stand to know »), présentant des parallèles avec The Smiths – la basse post-wave, la voix d’un timbre Morrisseyen, mais sans en rajouter dans les tics (« Full Collision », « Until it’s unlit »). Les climats sont majoritairement lumineux (le sixties « Violent Sensation »), voire dansants. Même « Are you still in the Illusion », pourtant tourné vers une répétition grave, se retrouve éclairé des lueurs de la dream-pop. La basse synthétique aguiche régulièrement l’auditeur (« Trance like Turn ») et les New-Yorkais gonflent leurs chansons à l’hélium : lignes de synthé nuageuses, guitares en brumes noisy ou shoegaze piochées chez 4AD ou Creation au début des nineties. À ce sujet, on peut aussi penser à The House Of Love, qui jouait entre pop légère et rock plus coriace. Violens, eux, n’hésitent pas à chercher plus loin dans les sons vintage d’une variété à la A-Ha ou Duran Duran (pour cette raison, on aime bien moins « It couldn’t be perceived ». Pour les plus déprimés, on conseille de nouveau The Organ ; pour les plus énervés, My Bloody Valentine et pour les moins regardants, les douze titres de Violens tourneront encore un moment dans la platine.

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 74%

Site du groupe / MySpace :

www.myspace.com/violens

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse