Children Of Bodom – Relentless Reckless Forever

18 Mar 11 Children Of Bodom – Relentless Reckless Forever

Annoncé par Alexi Laiho lui-même comme le plus heavy que Children Of Bodom aie jamais composé, ce septième album studio du groupe finlandais était pour le moins prometteur. Dix titres, une pochette qui, tradition oblige, laisse la vedette à la grande faucheuse, pourquoi bouder ce met de choix ?

Pourtant ayant été largement déçue par les précédents opus de sieur Laiho, je me lance dans l’écoute sans trop de conviction. Le frontman a beau être un guitariste de talent, il a ces derniers temps bien du mal à se renouveler tendant même vers un heavy death mélodique  formaté, presque commercial qui me laisse songeuse, un brin nostalgique des envolées créatrices représentatives des débuts du groupe.

Plus questions d’enrobages néo-classiques, ici les mélodies se veulent puissantes avant tout, les solos techniques venant ponctuer l’album avec une omniprésence parfois dérangeante.

Children of Bodom a effectivement pris une direction résolument percutante, contemporaine…mais si les compositions sont de qualité permettant de passer un agréable moment, aucune ne vient réellement marquer les esprits, tout étant très, trop, prévisible.

Globalement, les titres sont véloces mettant en avant les claviers, de retour en force, et les guitares. D’ailleurs les dialogues au sommet sont nombreux, sorte de déballage à tout va, fort joli pour l’amateur de technicité avec une mise en place parfaite mais trop souvent dénué d’émotion.

Le groupe petit à petit se mue en une machine à tuer tirant trop vite à mon goût un trait sur son passé symphonique, tournant le dos à ce qui faisait son originalité. Tantôt très agressif comme avec le titre track «Relentless Reckless Forever » ou brouillon avec «Northpole Throwdown » je retiendrai davantage un «Pussyfoot Miss Suicide » ou un « Ugly » aux breaks vraiment novateurs, l’impact de « Was It Worth It ? » plus traditionnel, étant lui aussi probant.

Si « Relentless Reckless Forever » s’avère bien meilleur qu’un « Blooddrunk » ou qu’un «Skeletons in the closet » , pouvant conquérir un public nouveau amateur de brutalité et de virtuosité, il laissera sur le bord de  la route les fans de la première heure qui se verront contraints de retourner une fois de plus vers « Follow the Reaper » ou « Hatebreeder » en attendant mieux…

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. Not My Funeral

02. Shovel Knockout

03. Roundtrip to Hell and Back

04. Pussyfoot Miss Suicide

05. Relentless Reckless Forever

06. Ugly

07. Cry of the Nihilist

08. Was It Worth It?

09. Northpole Throwdown

10. Party All the Time

 

 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 69%

Site du groupe / MySpace :

http://www.myspace.com/childrenofbodom

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse