Ashes Arise – Resurgence From Oblivion

29 Sep 18 Ashes Arise – Resurgence From Oblivion

Ashes Arise fait la preuve par l’exemple : matérialiser un projet musical sans réellement se connaître et sans être présentes les unes aux autres est du domaine du possible.

L’Internet fait ce miracle des rencontres improbables.
À cheval entre Europe et Etats-Unis, ce projet exclusivement féminin inclut Amy Zion, Stephanie Nolf (la fille de chez nous) et Emily Moss, ces deux dernières se trouvant à l’origine du projet. Les trois comparses en musique ont échafaudé le son de ce premier album exclusivement par Internet, sans se connaître pour autre chose qu’un certain nombre de goûts en commun. Un désir né de faire les choses et qui, in fine, formule un son aux ambitons directes.
Le résultat de cette collaboration, dont le son a été achevé at home par Nolf, sonne « petite production » mais pas bricolage. Si le côté home studio se ressent, le relief final ressort d’une démarche précautionneuse : faire du mieux possible avec les moyens du bord. Le fruit est plus qu’honorable.

Les voix claires (timbre beau, qui fait oublier les petites imperfections – c’est de l’humain) donnent une respiration authentique à ce son oscillant entre heavy et melodic death. Le souffle est orchestral. Les refrains sont souvent imparables, et traduisent quelque chose : il semble que le trio ait ambitionné de se donner une efficacité. De ce point de vue c’est assez réussi. Ashes Arise, a priori, saura faire des tubes. Une tendance héroïque imprègne aussi l’ensemble, inscrit dans les canons d’un metal moderne, sombre et communicatif. Un quelque chose d’Arch Enemy traîne dans le référentiel et le trio, quoique se défendant avec sérieux, méritera un arsenal studio véritable pour se donner le petit gramme de chrome manquant encore. Il faut à ces choses un son chirurgical.

Il n’y a toutefois pas à rougir de ce premier essai, fixant claire intention musicale. Les trois femmes parviennent à un propos mélodique bien tenu. Un référentiel unit leurs intentions, les guitares tournent (« Fate », « Theory Divine ») et les adeptes de metal moderne, via Resurgence From Oblivion, prendront sans mal et non sans plaisir les premiers repères nécessaires.

> ASHES ARISE ONLINE
Facebook

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 70%

Site du groupe / MySpace :
Be Sociable, Share!