Adult. – Detroit House Guests

13 Mar 17 Adult. – Detroit House Guests

Il y a bientôt vingt ans sortait le premier maxi d’Adult. À l’époque, le couple Nicola Kuperus et Adam Lee Miller amenait une nouvelle énergie dans la musique électronique. On ne tarderait pas à les associer à l’émergence de l’electroclash bien que leur univers soit bien plus riche que cela, mélange d’énergie post-punk, de synthpop décalée, d’electro old school et d’un feeling indéniablement dark. Dès le début des années 2000, les musiciens avaient en tête l’envie d’un projet collaboratif, comme des résidences où ils inviteraient d’autres artistes à expérimenter avec eux en studio. Il faudra attendre 2014 pour que ce projet se concrétise avec une bourse attribuée par la Fondation John S. & James L. Knight. Le résultat de ces recherches paraît ce 17 mars et accentue la facette la plus arty du travail d’Adult. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que Nicola et Adam font aussi de la peinture, de la photographie, de la sculpture, des installations ou de la vidéo, touchant à tous les aspects du champ créatif.

D’emblée, avec le premier titre « P rts M ss ng » enregistré avec Robert Aiki Aubrey Lowe (Lichens), l’électronique se fait mystérieuse, reprenant l’héritage post-industriel des années 80, avec une approche nouvelle des percussions. On pense à Chris & Cosey notamment. L’autre morceau en collaboration avec Robert Aiki Aubrey Lowe (« This Situation ») creusera cette facette plus expérimentale, autour d’une longue plage sonore inquiétante et terrifiante, pas si éloignée des pionniers Throbbing Gristle, NON ou Cabaret Voltaire, avec une bonne dose d’échantillonnage, de boucles hypnotiques et de nappes vibrantes assez glaçantes. On comprend du coup aisément pourquoi le groupe a été signé sur Mute. La connexion n’est que trop évidente.

L’autre partenariat fascinant est celui avec le leader des Swans, Michael Gira, pour deux plages rituelles, lancinantes, incantatoires et répétitives (« Breathe On », « As You Dream »). Le mix est totalement réussi, noir et psychédélique. À première vue, Swans et Adult. n’avaient rien en commun, c’est là où on se trompe car la symbiose marche merveilleusement et ouvre des perspectives rafraîchissantes pour les deux projets.

La troisième collaboration très réussie est celle avec Dorit Chrysler, joueuse de thérémine autrichienne. « Enter the Fray » et « Inexhaustible » proposent une electronica mystérieuse, lynchienne, fantomatique, où les voix délirent et s’en donnent à cœur joie. Le chant part dans divers registres, du spoken word aux envolées éthérées jusqu’aux lamentations opératiques. Nicola reprend son registre de diva goth et nous rappelle même la Annie Anxiety des débuts sur « Inexhaustible » qui reste un de nos moments favoris de l’album.

La voix s’amuse encore sur « Into the Dream » en compagnie de Lun*na Menoh, du râle aux soupirs sexy en passant par le chant de douche un peu imbibé. Le morceau traîne un peu en longueur et continue dans cette lignée Chris & Cosey tendance cour de récréation. Dans le genre, « Uncomfortable Positions » est bien plus convaincant, rappelant des groupes bien barrés de la scène cassette des années 80 comme BeNe GeSSeRiT ou Messy.

Le style electro old style réapparaît dans les titres en compagnie de Douglas J. McCarthy (Nitzer Ebb). « We are a Mirror » et « They’re Just Words » ramènent Adult. sur les dancefloors qui étaient leur lieu de prédilection jusqu’à présent. Ces chansons sont efficaces mais pas renversantes pour autant.

La collaboration la moins réussie est à l’évidence celle avec Shannon Funchess (Light Asylum). « We Chase the Sound » est proche du ratage complet, avec son côté EBM lourdingue. « Stop (And Start Again) » bénéficie d’une basse post-punk et d’une dynamique goth assez pêchue, mais pas de quoi grimper aux rideaux. Cela ajoute juste quelques nouvelles couleurs à l’ensemble.

Au final, Adult. ouvre pas mal de brèches avec cet opus – certaines sont vraiment enthousiasmantes –  et c’est déjà énorme pour un groupe avec une carrière aussi fournie. On ne peut que les en féliciter, malgré nos quelques réserves.

Home

CS636763-01A-BIG

Image de prévisualisation YouTube

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. ‘P rts M ss ng’ feat. Robert Aiki Aubrey Lowe

02. ‘Breathe On’ feat. Michael Gira

03. ‘Into The Drum’ feat. Lun*na Menoh

04. ‘We Are A Mirror’ feat. Douglas J McCarthy

05. ‘Enter The Fray’ feat. Dorit Chrysler

06. ‘Uncomfortable Positions’ feat. Lun*na Menoh

07. ‘We Chase The Sound’ feat. Shannon Funchess

08. ‘They’re Just Words’ feat. Douglas J McCarthy

09. ‘Inexhaustible’ feat. Dorit Chrysler

10. ‘Stop (And Start Again)’ feat. Shannon Funchess

11. ‘This Situation’ feat. Robert Aiki Aubrey Lowe

12. ‘As You Dream’ feat. Michael Gira

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 76%

Site du groupe / MySpace :

Home

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse