Abduction – Une Ombre régit les Ombres

21 Oct 16 Abduction – Une Ombre régit les Ombres

Abduction compte notamment dans ses rangs François Blanc, membre d’Angellore, projet musical doom gothic des plus savoureux et bien connu de la sphère metal grâce à ses écrits dans Rock Hard.

Motivés par l’envie de proposer des paysages automnaux et sinistres, les corbins Français proposent un black metal pour le moins traditionnel, tout aussi pugnace que sensible grâce à ses incursions acoustiques et ses ambiances spleenétiques. De multiples arpèges traversent ce premier album produit par Déhà (Clouds, Maladie, We All Die (Laughing)), six titres d’une longueur supérieure à la moyenne qui s’appuient sur des trémolos de guitares riches et inventifs et une bonne dose de brutalité froide. Les bonnes idées se succèdent et les émotions s’expriment au détour d’une envolée épique ou d’une voix théâtrale et désespérée. Les codes du genre sont respectés et une passion sincère se dégage de ces cinquante-quatre minutes sans lourdeur ni faute de goût. Les arpèges, peut-être trop nombreux, ébrèche une dynamique souvent menée à bride abattue par une batterie tempétueuse. Malgré son manque d’audace, Abduction est bien en place, capte l’attention, maîtrise son sujet et rend honneur au black metal.

Une Ombre régit les Ombres n’est certes pas d’une grande originalité, mais l’amour du groupe pour les paysages noires et gangrené par la fureur impose une sensibilité d’écriture qui marque les esprits. Premier essai, premier succès. On attend la suite…

 

14195971_1091751987540827_4887776089426912032_o

Be Sociable, Share!

Tracklisting :

L’horloge

     2. Naphtalia (en écoute ci-dessous)

     3. Sainte Chimère

     4. Les frissons des cimes

     5. Une ombre régit les ombres

     6. L’enlèvement d’automne
Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 74%

Site du groupe / MySpace :

https://www.abduction.fr

« Naphtalia » : ici

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse