77 – High Decibels

09 Avr 12 77 – High Decibels

1977 est l’année de sortie du cultissime Let there be Rock d’AC/DC, une année marquée au fer rouge pour bon nombre d’amateurs de riffs binaires. Les Espagnols de 77 sont de ceux-là, surfant sur la vague provoquée par le succès d’Airbourne, 77 va encore plus loin, se coupant de toute once d’originalité son unique but semblant être de faire revivre la musique d’AC/DC en axant sur la période Bon Scott. Ne cherchez pas la touche personnelle ou le riff dans l’ère du temps, ce serait peine perdue tant 77 reste bloqué sur la musique des australiens en mode fin seventies poussant même le vis jusqu’ à l’artwork de la pochette clin d’œil old school à Angus… Basé sur des riffs de guitare made in « Young & Young » , on se demande presque si des bandes oubliées n’ont pas été ressorties des placards du combo. Hommage ou plagia ? 77 flirte dangereusement avec cette limite. D’aucuns diront même qu’il aurait pu se contenter d’être un tribute band à la bande à Angus Young. Un cover band hispanique parmi des centaines d’autres autour de la planète. Et bien non ! 77 assume en prenant le pari risqué de composer ses propres morceaux à la manière d’AC/DC et c’est bien là le soucis majeur de cet opus électrique. Non pas d’un point de vue technique, car les frères Valeta, si, si, ils ont osé, possèdent la maitrise technique suffisante pour faire sonner leurs guitares et enchainer les riffs percutants. L’ombre plane surtout sur la dimension musicale. Ce second album des espagnols est à des années lumières de la musique des frères Young des années 70. Certes « High decibels » fait illusion avec son riff enjoué et rentre dedans à mi-chemin entre « High Voltage » et « Overdose » et le chant d’Armand Valeta est très propre de celui de Bon. Pourtant on déchante au fil des morceaux tant il manque l’essence même de ce qui fait le Rock n’ Roll. Hormis « Gimme a dollar » qui viendra nous donner un coup de fouet à défaut de nous transcender, le reste est désespérément lent peinant à provoquer un soupçon d’émotion. Il faudra attendre le long « Promised land » où Armand utilise une tessiture plus grave et ou 77 mixe ses influences d’AC/DC avec celles de Kiss pour relancer la machine, mais c’est trop tard, le mal est fait. La recette parait simplissime mais hormis Krokus ou Airbourne, nombreux s’y sont cassées les dents ; 77 ne déroge malheureusement pas à la règle.

 

 

Be Sociable, Share!

Tracklisting :
01. High Decibels

02. (Gotta Go) Gotta Hit The Road

03. Are You Ready For Rock’n’Roll

04. Beat It Up

05. Backdoor Man

06. Gimme’ A Dollar

07. This Girl Is On Fire

08. Meltin’ In A Spoon

09. Since You Been Gone

10. Promised Land

 

 

Be Sociable, Share!























Tweet

Note : 64%

Site du groupe / MySpace :

http://www.myspace.com/seventysevenrocks

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse