The Limiñanas – I’ve got Trouble in Mind

17 Déc 14 The Limiñanas – I’ve got Trouble in Mind

Posté par dans Chroniques, We're not so Dark

Si vous aimez le Gainsbourg des années 60, la nouvelle vague et un petit peu les dissonances garage pré-Velvet Underground (comme The Reatards), cette compilation des raretés des Limiñanas est aussi pour vous. Conçue initialement pour les fans...

Lire la suite

Arnö Pellerin – Le Guide Magique des Instruments de la Nature

09 Déc 14 Arnö Pellerin – Le Guide Magique des Instruments de la Nature

Posté par dans Chroniques, We're not so Dark

En préambule, une posologie elfique : « Écouter et jouer les sons de la nature entraîne une forme de joie et de bonheur contagieux. Couronnée meilleure vitamine pour le cœur et l’esprit par l’O.M.S (Ordre des Magiciens du Son) »,...

Lire la suite

Alex Banks – Illuminate

15 Mai 14 Alex Banks – Illuminate

Posté par dans Chroniques, We're not so Dark

La biographie du jeune Alex Banks (détaillée sur son site officiel) laisse entrevoir la force de conviction dont fait preuve ce jeune homme happé par le son de Brighton, devenu très tôt DJ avant de s’affirmer producteur comme remixeur....

Lire la suite

Oscar Louise – Empty House

02 Mar 13 Oscar Louise – Empty House

Posté par dans Chroniques, We're not so Dark

Cet espace vide que décrit le titre du premier album, il fallait le remplir. La voix de Rachel Hamel (alias Oscar Louise : Oscar pour Wilde, Louise pour Brooks, artiste dont le background est d’abord classique) remplit son office à merveille,...

Lire la suite

Lindstrøm – Smalhans

Hans-Peter Lindstrøm n’est est plus à focaliser sur l’expérimentation pure – ce que certains, en attente peut-être de choses plus évidentes et dansantes de la part du producteur norvégien, lui reprochèrent le temps du précédent...

Lire la suite

Opossom – Electric Hawaii

02 Oct 12 Opossom – Electric Hawaii

Posté par dans Chroniques, We're not so Dark

Go ! On nous réédite le coup des fans de la pop de la fin des années soixante. « Girl » sent bon les Beach Boys avant leur folie d’une pop orchestrale et affranchie de tout cadre. Donc Opossom choisit l’efficacité et la fraîcheur...

Lire la suite