Avez-vous essayez le drainage lymphatique ?

Source : https://pixabay.com/fr/photos/massage-physioth%C3%A9rapie-physio-spa-2275543/

Le drainage lymphatique est une technique de massage particulière, pratiquée dans les zones du corps caractérisées par une réduction excessive de la circulation lymphatique.

Le drainage lymphatique, comme l’annonce le mot lui-même, favorise le drainage des liquides lymphatiques des tissus : l’action mécanique manuelle s’exerce au niveau des zones qui affectent le système lymphatique (composé de la rate, du thymus, des nodules lymphatiques et des ganglions lymphatiques), afin de faciliter le drainage des liquides organiques stagnants.

Comme mentionné, le but du drainage lymphatique est de drainer (donc d’évacuer) les fluides lymphatiques. C’est pourquoi cette technique de massage particulière est indiquée et utilisée avec succès :

  • Pour favoriser la réabsorption de l’œdème ;
  • Pour réguler le système neurovégétatif ;
  • Promouvoir la guérison des ulcères et des plaies chez les diabétiques.

Le drainage lymphatique est également largement utilisé en médecine esthétique. Ce n’est pas un hasard si de nombreuses femmes utilisent ce type de massage pour combattre les imperfections de la cellulite.

En outre, le traitement de drainage lymphatique est souvent recommandé pour les patients qui ont subi une chirurgie esthétique, comme la liposculpture et la liposuccion.

Enfin – étant donné sa capacité à éliminer la stagnation des liquides en favorisant la réabsorption des œdèmes – le drainage lymphatique est une technique particulièrement utile et également indiquée chez les femmes enceintes.

Source : https://pixabay.com/fr/photos/physioth%C3%A9rapie-massage-retour-567021/

Histoire du drainage lymphatique

La « découverte » du drainage lymphatique, ainsi que l’invention du nom « Drainage lymphatique manuel » (ou DLM), sont attribués au physiothérapeute danois Emil Vodder et à sa femme Estrid Vodder. Toutefois, les fondements de cette technique de massage remontent à des temps plus anciens.

En fait, c’est le Dr Alexander Von Winiwarter – à la fin du XIXe siècle – qui a été le premier à introduire une nouvelle méthode de massage spéciale pour combattre le lymphoedème. Cette méthode implique l’exécution d’un léger massage, suivi d’une compression et, enfin, l’élévation des extrémités du patient afin de favoriser l’écoulement des fluides lymphatiques.

Cependant, ce type de massage n’a pas eu beaucoup de succès jusqu’à ce qu’il soit mis au point par le Dr Vodder qui l’a rendu public en 1936.

À partir de cette date et pendant les 40 années suivantes, le couple Vodder a poursuivi son travail de kinésithérapeute, en effectuant des démonstrations et en enseignant sa méthode. Au fil du temps, le nombre de médecins, masseurs et physiothérapeutes intéressés par cette technique de massage innovante a augmenté de plus en plus, jusqu’à ce que – en 1967 – la « Société pour le drainage lymphatique manuel du Dr Vodder » soit fondée.

Effets et avantages du drainage lymphatique

Le drainage lymphatique dispose de trois méthodes pour exprimer ses fonctions et ses bienfaits :

  • Action drainante des liquides : favorise l’élimination des liquides interstitiels et lymphatiques ;
  • Activité de relaxation des fibres musculaires ;
  • Capacité à introduire des leucocytes et des immunoglobulines (produites dans les organes du système lymphatique) dans la circulation sanguine. ;
  • Aide à lutter contre les varices.

Tout cela se traduit par une amélioration de la circulation lymphatique et le bien-être du patient qui en résulte.

Techniques

Le drainage lymphatique, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est une technique difficile à réaliser. En effet, l’opérateur doit connaître parfaitement le cercle lymphatique et les zones à traiter : c’est seulement ainsi que le drainage des fluides interstitiels et de la lymphe peut être facilité par les bonnes manipulations. L’objectif est de diriger la lymphe vers les zones lymphatiques les plus proches de la zone massée : de cette façon, la circulation superficielle de la lymphe et son écoulement sont facilités.

Au fil du temps, diverses techniques ont été développées afin d’effectuer un drainage lymphatique efficace.

Cependant, on peut dire que deux méthodes principales sont utilisées : la méthode Vodder et la méthode Leduc.

Les méthodes diffèrent principalement par le type de mouvements exécutés, mais elles reposent sur les mêmes principes fondamentaux.

La technique du drainage lymphatique s’effectue par un léger mouvement de pression sur la peau, qui doit être lent et doux, en prenant soin d’appliquer des poussées tangentielles.

Le drainage lymphatique doit suivre le trajet de la lymphe : à cet égard, le massage doit commencer au niveau du cou, la zone où se trouvent les ganglions lymphatiques et où la lymphe se mélange à la circulation sanguine. Ce n’est qu’ensuite que la technique se rend dans les autres zones du corps.

Tu pourrais aussi aimer

Gabrielle

A propos de l'auteur: Gabrielle

Journaliste indépendant, obskuremag.net est mon blog personnel que j'entretiens depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *