Tying Tiffany – Interview bonus Obsküre Magazine #20

12 Mai 14 Tying Tiffany – Interview bonus Obsküre Magazine #20

L’Italienne (aussi connu sous le pseudonyme de Tiff Lion) n’en est pas à son coup d’essai. Depuis presque une dizaine d’années, sortie après sortie, elle peaufine une vision empreinte de technologies et de mélodies pénétrantes. La glaciation technologique et rock du précédent Dark Days, White Nights (2012) nous avait glacés, la trace que laisse le nouveau Drop est autre : la fragilité de l’intime et la croyance en des forces extérieures et globales, ressentie face à la puissance de l’élément naturel. www.obskuremag.net publie aujourd’hui les quelques extraits restés inédits de l’entretien paru sur une pleine page d’Obsküre Magazine #20 (mars / avril 2014).

Obsküre Magazine : Qu’espérais-tu exprimer à travers le nouvel album ? Qu’est-ce qui fait sa substance, pour toi ?
Tying Tiffany :
Le thème principal des paroles vise la profondeur et la puissance de la mer, comme un miroir qui reflèterait les pensées les plus profondes. Ce disque évoque aussi le sentiment de solitude et de désespoir. Mais il y a aussi un imaginaire rêveur-lysergique, où le sens de la paix est représenté par l’élément « eau », flux constant baignant les titres de l’album. Je remets toute ma confiance en le pouvoir mystérieux de la nature.

Par le passé, tu t’es déjà essayée aux sorties « remixes ». Et cette fois-ci ?
Pour le moment je n’y pense pas, mais j’en ferai probablement quelques-uns.

tying-tiffany_2

Tu as commencé il y a dix ans et en tant qu’artiste, tu as vu évoluer le marché de la musique. Est-il plus difficile d’exister aujourd’hui, qu’à l’époque ?
La tendance est d’enregistrer tout fort. Il n’y a ni hauts ni bas, seuls des pics ou du bruit. Plus de stéréo, aucune subtilité. Tout est conçu pour la lecture en mode MP3 / iPod, directement dans l’oreille. Le CD est pratiquement obsolète, les chansons plus courtes, la musique est devenue une affaire jetable alors l’aspect « composition », en particulier dans la scène alternative, a été oublié pour l’obsession de quelque chose qui reste original. Ainsi, il reste malaisé de développer une carrière qui au fil du temps. Honnêtement, j’ai toujours suivi mon chemin hors des tendances, dans une approche de bricolage, sans me soucier de ces dynamiques-là. Et je pense que ces dernières années, les amateurs de musique sont restés dans l’amour de la qualité du son et de l’artwork, ce qui donne une raison au retour du vinyle.

tying-tiffany_drop

> SORTIE : TYING TIFFANY
Drop (Trisol) (2014)
> WEB OFFICIEL
www.tyingtiffany.com

Be Sociable, Share!