Seventeen At This Time : à propos du projet son & image « Angel »

14 Juil 14 Seventeen At This Time : à propos du projet son & image « Angel »

« Angel » est une chanson des Français Seventeen at this Time, projet cold et hanté qu’Obsküre a fortement remarqué pour son premier album, le phénoménal Tokkoubana (à découvrir encore et toujours ici). Alors que reste attendue la sortie de la bande originale préparée pour le projet Flaming Creatures (sortie assurée de nouveau par le beau label français Cranes Records), Seventeen At This Time persiste dans une proposition artistique originale et habitée, à travers un film de douze minutes réalisé par Alexis Cherigny pour « Angel ». Explication d’une des têtes pensantes du groupe, Frédéric Engel Lenoir, à propos d’une chose que vous pouvez voir .

D’où vient le projet de film, qu’est-ce qui l’a fait naître ?
Frédéric Engel Lenoir : « Angel » s’inscrit dans la continuité d’une première vidéo faite avec Alexis Chérigny (N.D.L.R. : réalisateur) et François Delaive (N.D.L.R. : comédien) pour le single « Everything I touch goes wrong ». Dans ce clip, l’image n’est pas au service de la chanson. Pendant quelques instants, la musique disparait d’ailleurs totalement. Avec « Angel », nous avons voulu prolonger et radicaliser cette démarche.

Comment se trame pareil scénario ? Ses messages intérieurs peuvent-ils être dévoilés ou n’existeront-ils que dans le décodage du spectateur ?
Nous voulions conserver le visage d’ « Everything I Touch goes wrong » – François – mais en le plongeant dans un autre contexte. Et Alexis avait des envies de cinéma du réel, quelque chose comme un volet de l’émission Strip-Tease. C’est comme ça qu’on a eu l’idée d’un film à l’esthétique de documentaire autour d’un club de pom-pom boys. Quant au sens de tout ça, je pense qu’un des charmes du film est d’avoir su rester opaque. Alors, laissons chacun y lire ce qu’il voudra.

Image extraite du film "Angel"

Image extraite du film « Angel »

L’expérience Flaming Creatures a -t-elle été le début d’une prise de conscience cinématographique pour Seventeen At This Time, ou avez-vous toujours eu cela en vous ?
Le cinéma était là au départ. Les mots même « Seventeen at this Time » résonnent essentiellement en référence à une séquence du film de Wenders Les Ailes du Désir. D’ailleurs, au début, quand on nous demandait ce qu’on faisait comme musique, on répondait : « du cinéma pour les aveugles ». La différence avec Flaming Creatures, à part le long, c’est que c’est la première fois que la musique est écrite après l’image. Je ne dis pas pour l’image parce que, comme dans le cas d’ « Everything… » et « Angel », l’image et la musique de Flaming Creatures ne sont pas toujours complices. Les choses se heurtent et se bousculent, c’est le genre de relation qui nous intéresse.

> A VOIR : SEVENTEEN AT THIS TIME
– « Angel » (12’15) – réalisation : Alexis Cherigny
> WEB OFFICIEL
Facebook

Be Sociable, Share!