Område – Interview (partie III / III)

12 Avr 15 Område – Interview (partie III / III)

Questions de style et d’apparence. Ou la fin des explications d’Område sur le premier album Edari.

Partie III / III

Obsküre Magazine : Le lexique musical que déploie votre musique, sur Edari, s’inscrit dans une veine expérimentale que certaines des influences que vous revendiquez permettent de mieux saisir : Ulver, Manes, Dødheimsgard, entre autres. Le public metal assimile ces références précises à une « avant-garde », notamment en raison du fait que ces groupes se sont extraits des canons du metal pour investir une forme qui, au gré de son évolution, intègre ou annihile la substance métal Sur le fond, cette avant-garde ancre plus souvent sa démarche dans l’intériorité que dans la spectacularisation. Or, si l’on prend Edari en tant que forme globale, le constat en reste qu’assez peu d’éléments métalliques imprègnent ouvertement votre musique. Comment décririez-vous votre rapport au genre metal et qu’est-ce qui, dans la production de « l’avant-garde », vous intéresse le plus, voire éclaire votre démarche ?
Arsenic :
Tu pointes du doigt un élément majeur ! Nous nous sommes posés la question à plusieurs reprises car nous venons du metal. Cette question est déterminante car au-delà du concept, l’aspect promotionnel de ton disque est impacté : doit-on viser un public metal, un public electro ou autre ? Nous avons encore du mal, je pense, à répondre à cette question. Il y a quelques éléments metal dans notre musique : certains riffs appuyés, des screams mais ce n’est pas l’essence d’Edari. Nous étions davantage sur la création d’ambiances, la recherche de son, bref : l’expérimentation, tout en gardant l’aspect puissant ou dark du metal. Tu aurais dû nous voir en studio en train de chercher des sons de guillotines et de têtes coupées pour « Mann Forelder »… Même notre ingé son a vécu cela comme une véritable expérience sonore.
Bargnatt : Notre background est essentiellement metal, mais pas que. Nous écoutons énormément de musique différentes. Område à mon sens peut parler à différentes sensibilités, que ce soit celles des black métalleux, des goths, des personnes aimant les ambiances… Il y a tellement d’éléments dans notre musique que l’avant-garde nous représente le plus, mais il ne fait pas oublier qu’un terreau metal est notre base. Un aspect très post-rock est présent aussi dans notre musique, ce qui renforce le côté hypnotique et personnel. Je ne pense pas que l’on veuille annihiler l’aspect metal de notre musique mais l’emmener ailleurs avec nous, pour tenter de le faire ressortir autrement. Tout comme les groupes que tu as cité, nous ne voulons pas rester figés dans une logique de composition, on ne s’interdit rien… sauf le mauvais goût, qu’on assumerait pas.

Comment s’est faite la rencontre avec Seldon Hunt et y a-t-il eu plusieurs projets de visuels pour Edari ?
Arsenic :
Nous avons effectivement contacté Seldon car nous aimions le travail qu’il avait réalisé pour Isis et recherchions quelque chose d’assez complexe mais classe pour que la cover reflète le concept d’Edari.
Bargnatt : Seldon Hunt est un artiste que j’apprécie pour avoir travaillé avec lui sur un autre projet, j’aime son univers. On voulait un artwork qui ne donne pas toutes les clefs de ce que découvriront les gens en écoutant le CD ou le vinyle. Seldon a également travaillé sur deux modèles de t shirts pour Område.

La suite est-elle – ou non – en préparation ?
Arsenic :
Nous avons des projets en cours pour la suite, bien sûr : certains concernent le premier album et sont déjà bien avancés. D’autres concernent le second album, dont l’écriture sérieuse ne commencera pas avant septembre
Bargnatt : Oh, que oui ! Arsenic est pas mal pris actuellement, donc je travaille sur des idées en avance de phase et laisse libre court à la composition. Ensuite, nous avons la chance d’avoir eu de bons échos à propos d’Edari et cela nous a donné des idées pour une surprise qui devrait voir le jour courant fin d’année. Cette fois, nous pousserons un peu plus les choses dans l’inédit.

Omrade_cover

> OMRÅDE ONLINE
– Website : omradetheband.wix.com/omrade
Facebook
– Twitter : omrade_theband
– SoundCloud : omrade_theband

Be Sociable, Share!