Ohm – Interview bonus Obsküre Magazine #18

03 Jan 14 Ohm – Interview bonus Obsküre Magazine #18

Le producteur Chris Peterson (Decree, FLA, Delerium) et le musicien electro Craig Joseph Huxtable (Landscape Body Machine, Noise Unit) sont à la source du projet Ohm, dont le premier album, dynamique, sombre et ambiancé, nous a carrément mis sur notre séant. www.obskuremag.net publie aujourd’hui les extraits restés inédits de notre entretien avec les fauteurs de troubles paru dans Obsküre Magazine #18 (novembre / décembre 2013).

Obsküre Magazine : Comment vous êtes-vous connus l’un l’autre et comment est née l’idée du projet Ohm ? Vous connaissiez-vous avant votre collaboration dans Front Line Assembly dans les années deux mille ?
Craig Huxtable :
Nous avons été présentés par des amis communs en 1999. Je suppose que la première mention d’un projet est venue dans les deux ans qui ont suivi, du travail en commun ayant servi à un disque de Noise Unit. J’en suis venu à m’impliquer dans Frontline Assembly à cause de Chris et Rhys (N.D.L.R. : Fulber), c’était deux gars avec lesquels je voulais vraiment travailler… Mon interaction avec FLA m’a offert l’opportunité de travailler avec Chris, quelque chose qui s’est affirmé tandis que Rhys se déplaçait vers d’autres projets. L’idée d’Ohm était simplement de faire un album, des chansons que nous voulions entendre, une distillation de nos musicalités respectives relevée d’un soupçon de nos influences les plus fortes, disséminées un peu partout.

ohm_1

Chris, y a-t-il quelque possibilité de voir surgir de nouveaux enregistrements de Living Room Project, Left Spine Down ou Unit 187 dans les temps à venir ?
Chris Peterson :
Living Room Project est presque terminé. Nous avons l’équivalent d’un album à mixer et en attendant, je suis à la recherche d’un label pour cette sortie. Ce n’est pas ce que les gens devraient normalement attendre de moi, ce qui en fait un challenge. Le projet m’implique en fait moins que Craig Jensen (N.D.L.R. : de Stiff Valentine), un chanteur / compositeur et moi en tant que producteur venu jouer le jeu de monter un groupe avec lui et ma femme Kerry (N.D.L.R. : aussi membre de Stiff Valentine). J’aime le style du gars (rire). Pas de plans sur la comète en revanche concernant Left Spine Down, du moins dans un avenir proche. Je pense qu’ils vont retravailler avec Dave Ogilvie. Quant à Unity 187, le projet se trouve dans starting-blocks : ce sont les tout premiers stades de l’écriture d’un nouvel album. Nous essayons de nouvelles choses, en modifiant certaines façons que nous avons de travailler ensemble. J’espère que nous aurons terminé peu de temps après le début de la nouvelle année, du moins sur le plan de l’écriture.

ohm_2

Jusqu’à quel point la production de FLA peut-elle concerner un musicien qui ne s’y investit plus ?
Je n’ai même pas pu écouter les extraits du nouvel album avant que nous ayons terminé l’enregistrement de l’album d’Ohm. Je n’écoute pas trop de choses dans le registre dans lequel j’officie moi-même en ce moment, surtout lorsque je me trouve dans la phase de production d’un nouvel album. Je ne veux pas me laisser distraire par des sources extérieures et commencer à penser à ce que font les autres. Je suis par contre heureux, dans ces moments-là, d’écouter quelque chose de totalement différent : du blues, ou de bonne vieille musique de big band. Cela rafraîchit ma palette et maintient ma bonne humeur.

> SORTIE : OHM
Ohm (Artoffact) (2013)
> WEB OFFICIEL
Facebook

Be Sociable, Share!