Obsküre #26 (oct > déc 2015) : LE SOMMAIRE

16 Oct 15 Obsküre #26 (oct > déc 2015) : LE SOMMAIRE

OBSKÜRE MAGAZINE #26
OCTOBRE > DECEMBRE 2015

Toute l’actualité des scènes dark
Trimestriel en kiosques à partir du mercredi 21 octobre 2015
6,90 €

Obsküre sort son numéro le plus éclectique et mieux partagé entre anciennes et nouvelles générations de musiciens, grandes figures et fortes têtes underground. A l’honneur, en couvertures : deux artistes majeurs et cultes des scènes post-punk, new wave et electro : New Order et Dave Gahan (Depeche Mode), qui reviennent avec des choses à dire et des disques à discuter. Obsküre a tout embrassé, et très fort.

EN COUVERTURE

obskure-magazine-26_dave-gahan

COUVERTURE N°1 : DAVE GAHAN & SOULSAVERS
BLACK CELEBRATION
Deuxième album collaboratif de rang entre Dave Gahan (DM) et Soulsavers (alias le binôme de producteurs Rich Machin et Ian Glover), Angels & Ghosts est un écrin de gospel pop moderne, inscrit dans des ambiances voisines du duveteux et mélancolique The Light the Dead see (2012).
Nous avons rencontré Gahan pour un long entretien sur son rapport à la création, sa vision de la collaboration en musique et avons évoqué avec lui « Personal Jesus », Johnny Cash, l’état de Depeche Mode et sa construction personnelle en musique. Quatre pages pleines de ressentis et de vérités.

obskure-magazine-26_new-order

COUVERTURE N°2 : NEW ORDER
MANCHESTER [RE-]UNITED
Ils étaient attendus au tournant : New Order, pour la première fois sans Peter Hook et armés du nouveau bassiste Tom Chapman. L’album s’appelle Music Complete et divisera, tirant à tous points de vue les extrêmes faisant la marque NO : dans ses confinement electro, Sumner & co. défouraillent façon dancefloor autant qu’ils impressionnent d’évidence dans les mélodies de leurs titres plus organiques, ornementés le cas échéant de resplendissantes parures orchestrales. Un retour tout sauf au rabais pour un groupe plus lyrique que par le passé et visiblement dans le bonheur d’exister : tout justifiait un entretien en profondeur avec les ex-Joy Division, échange ayant impliqué à la demande d’Obsküre l’ensemble des membres actuels de New Order. Grand moment pour les fans passés comme nouveaux, sur cinq pages.

[MUSIQUE]

killingjoke1
KILLING JOKE : quatre pages d’échanges avec un Jaz Coleman en verve à propos de l’état du monde, de son lien avec les morts et surtout de Pylon, fantastique nouvel album des vétérans post-punk/metal. Jaz ne déçoit jamais, dites-le vous bien.

John Lydon aka Johnny Rotten of the Sex Pistols, photographed at the Andaz Hotel on Sunset Blvd., Hollywood, California, April 17 2015.

John Lydon aka Johnny Rotten of the Sex Pistols, photographed at the Andaz Hotel on Sunset Blvd., Hollywood, California, April 17 2015.


JOHN LYDON (P.I.L.)
Entretien exclusif avec l’ex-Sex Pistols, mené en Angleterre à l’aube de la sortie du nouvel et très fort album studio de Public Image Ltd. Où s’entrecroisent passé et présent au fil d’un échange chimique, intime et parfois drôle.

+ EDITORS / DIE KRUPPS / MY DYING BRIDE / PUBLICIST UK / BLACK EGG / DEKAD / CELLULOIDE / DESIRELESS & OPERATION OF THE SUN / MANSFIELD.TYA / GIRL BAND / GIRLS NAMES / EL VY / NO MORE / SWALLOW THE SUN / DRACONIAN / ANTIMATTER / ANGELLORE / MELTED SPACE / ERDH / PINKISH BLACK / PERIHELION / NUCLEUS TORN / NHOR / KAUAN

[DISKÖGR]
HINT
Retour en compagnie d’un fondateur de l’affaire sur le passé et le présent (futur ?) de cette formation culte des musiques expérimentales, industrielles et noise française

[DOSSIERS]
BERLIN POST-PUNK
SCÈNE INDUSTRIELLE FRANÇAISE
Lieux et musiques froides et aventureuses. Où l’indicible lien entre moment, environnement et création.

[MÖVIE]
RAMMSTEIN : nos impressions à chaud (mmmh… très chaud…) sur le prochain DVD documentaire + live Rammstein in Amerika.
THE RESIDENTS : Rencontre exclusive avec Homer Flynn de la Cryptic Corporation, porte-parole officiel des mystérieux Residents, et Don Hardy, réalisateur de Theory of Obscurity: A Film about The Residents : un documentaire sur les « hommes-yeux » que vous ne pourrez découvrir en support physique que début 2016.
GUY MADDIN : le réalisateur canadien et ses obsessions. Elles sont dans La Chambre interdite. Entretien cryptique.

[DESÏGN] BRIAN MERCER
Le designer de Soundgarden, Lamb Of God, Wildlights, Skrillex, Spirit Caravan ou Saint Vitus. Rien que ça, oui.

[KULTÜRE] PASCAL DESMICHEL : Requiem pour les ombres : les photographies de l’absence et des lieux évidés.

[LITTÉRATURE] SPLENDEURS ET MISÈRES : IMAGES DE LA PROSTITUTION 1850-1910

[CHRONIQUES D’ALBUMS]
Une flopée, parce que l’art est vivace.

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse