NFD – Interview bonus Obsküre Magazine #17

05 Nov 13 NFD – Interview bonus Obsküre Magazine #17

Le projet regroupant entre autres l’ex-Sensorium Peter « Bob » White et l’actuel bassiste de The Eden House Tony Pettitt (lequel vient de reprendre du service, au moins pour le live, dans son groupe originel Fields Of The Nephilim) a sorti un nouvel EP, Reformations, il y a quelques semaines. L’occasion de nous entretenir avec le leader, causeur au moment où sort ce très sérieux format maxi, sans doute l’un des meilleurs de toute la discographie de ce petit monstre anglais du néo-goth rock. www.obskuremag.net reproduit ici, en bonus, les déclarations de Peter que n’a pas publiées – coquin de sort – Obsküre Magazine #17 (septembre/octobre 2013).

Obsküre Magazine : Le nouveau batteur Luca Mazzucconi a apporté une impulsion très forte au son de NFD après le départ de Simon Rippin (N.D.L.R. : ex-Nefilim désormais engagé dans l’aventure The Eden House aux côtés de Tony Pettitt et Stephen Carey). A-t-il eu besoin de temps pour assimiler et comprendre les sentiments et idées que veut développer NFD ?
Peter « Bob » White :
Luca s’est très bien fait à notre dynamique de groupe, et ce dès le départ. J’étais un peu nerveux à ce sujet : trouver un remplaçant à Simon, avec qui nous avions travaillé ensemble pendant de nombreuses années et avions établi ensemble le « son NFD », n’était pas chose évidente. Enfiler les chaussures laissées vacantes par Simon n’est pas des plus commodes, mais Luca a fait un travail fantastique et je ne pourrais être plus heureux vis-à-vis de ce qu’il a réussi à faire. Nous avons enregistré la batterie à la fois pour le mini-album et un album entier au cours des douze derniers mois et sur chaque piste, j’espérais obtenir quelque chose de précis, que j’avais en tête. J’ai laissé Luca faire son truc, néanmoins. Il vient toujours avec des idées intéressantes et excitantes et a injecté beaucoup de sa propre personnalité dans NFD. Son feu et son énergie brillent à travers notre musique et il fait maintenant partie intégrante du projet.

nfd_01_small

Un autre musicien a pris son importance dans la définition sonore : James McIlroy, à la guitare. Nous le connaissons évidemment pour d’autres choses assez populaires dans la scène métal. Penses-tu que sa présence dans NFD pourrait inviter le groupe à une approche plus métallique à l’avenir ?
L’ajout de James à nos rangs a été un ajout fort pour NFD et bien que ses contributions à l’écriture et l’enregistrement aient été minimes, lorsque c’est arrivé ça a donné à chaque fois quelque chose d’exceptionnel. Nous sommes sur le point de commencer le prémixage de l’album et je suis impatient de vivre plus de moments avec lui, c’est de l’or. James est un vrai professionnel et ça a été un plaisir de travailler en sa compagnie.

Comment vois-tu ton travail sur le texte évoluer depuis la période Sensorium ? Que souhaites-tu montrer à travers eux et les considères-tu comme un élément signifiant ou esthétique du son NFD, voire les deux ?
Sensorium, c’était il y a longtemps, et mon expérience de vie s’est accumulée et est passée par bien des phases, ainsi en va-t-il donc de mes paroles. Mais les textes reflètent toujours des choses que j’ai vécues, des émotions que j’ai ressenties ou des rêves que j’ai. Depuis que j’ai tendance à écrire plus de musique, les paroles semblent de plus en plus naître en symbiose avec elle… comme si ces deux matières naissaient et se nourrissaient mutuellement.

Tony Pettitt : LIVE 22/03/2013 (première réapparition sur scène avec FOTN - source FB Rob Ferguson)

Tony Pettitt : LIVE 22/03/2013 (première réapparition sur scène avec FOTN – source FB Rob Ferguson)

Comment expliques-tu la baisse d’activité studio pour NFD depuis 2009 ? Je suppose que reconstruire un line-up peut être quelque chose de compliqué et c’est peut-être une des raisons, mais… les activités de Tony dans The House Eden et ces derniers mois Fields Of The Nephilim, ajoutées à sa récente paternité, ont-elles perturbé l’agenda de NFD ?
Après 2009 Tony et moi-même nous sommes concentrés sur d’autres choses. Lorsque nous avons décidé d’aller de l’avant et de créer de nouveaux morceaux ensemble, il était déjà clair à ce moment que je devais en assumer la première responsabilité. J’étais complètement heureux vis-à-vis de cela. Je savais où je voulais amener le son et cela m’a donné un contrôle quasi-complet sur la musique. NFD est allé de l’avant, quoi qu’il arrive. Le matériau qui arrivait était tout simplement trop bon pour le laisser reposer sur un disque dur, quelque part. Alors Tony a fait autant qu’il pouvait faire pour servir ce matériau et je suis heureux de cela : sa présence marque douze des dix-sept ou dix-huit titres préparés cette année.

Une question sur les relations et dynamiques interpersonnelles, dans les coulisses. Ces différents liens existant entre certains groupes, dans le sérail de NFD, peuvent créer une zone de confort entre les personnes, sur le plan strictement humain. Vous rencontrez-vous régulièrement avec les musiciens de The Eden House ou les musiciens actuels de Fields Of The Nephilim ? Partagez-vous des moments, des idées ? Si c’est le cas, pensez-vous que ces conversations ont un impact sur le son que chaque projet développe ?
Je n’ai traîné avec aucun des membres actuels du groupe de Carl (N.D.L.R. : à l’exception de Pettitt, on imagine !), mais divers potes des autres groupes gravitent autour de Londres et de temps en temps, nous nous voyons… et les gens finissent par s’aider les uns les autres, d’une certaine manière ! Simon Rippin et Paul Miles (N.D.L.R. : eux aussi ex-Sensorium et au préalable, et tous deux membres auparavant du side-project de Carl McCoy The Nefilim, pour l’album Zoon et la courte tournée qui a suivi) vivent dans la même maison que moi depuis plus de dix ans… C’est un peu une « famille élargie », à certains égards. James était également là, il y a un an ou deux. La scène londonienne a été formidable pour moi en ce qui concerne la musique !

NFD_reformations-EP_small

> SORTIE : NFD
Reformations (EP) (Jungle Records) (2013)
> WEB OFFICIEL
www.nfdworld.co.uk

Be Sociable, Share!