Martin O’Neill – à propos de l’expo photo Joy Division live 1979 @ Espace El Doggo (Limoges – 87)

09 Mai 18 Martin O’Neill – à propos de l’expo photo Joy Division live 1979 @ Espace El Doggo (Limoges – 87)

L’Espace El Doggo (Limoges, 87) accueille jusqu’à la fin du mois de mai 2018 une série de photographies de Joy Division live, parmi les vingt-six prises au total par Martin O’Neill au Bowdon Vale Youth Club (Manchester sud) le 14 mars 1979.
Ces images noir et blanc ont été exposées en Angleterre à l’occasion du 25ème anniversaire de la mort du chanteur Ian Curtis, et
Obsküre a voulu vérifier si le photographe gardait mémoire des évènements.
Visiblement, il se souvient.

Obsküre : Pourquoi ces images n’ont-elles intéressé personne en 1979 ? Avez-vous reçu des explications concrètes, à l’époque ?
Martin O’Neill :
Aucun intérêt ne s’est exprimé au moment où j’ai pris les photos, bien que j’aie seulement demandé au journal local pour lequel je travaillais alors s’il voulait les utiliser.

Vous avez vécu concrètement, cette nuit de 1979, l’expérience physique d’une performance de Joy Division, dans un endroit petit. Vous souvenez-vous des sensations que ce moment a provoquées en vous, à l’époque ?
Mes souvenirs du concert sont ceux d’un instant de grande excitation, mais aussi d’un moment plutôt effrayant quand Ian Curtis a commencé à danser. Je n’avais jamais rien vu de tel auparavant ! À l’occasion du 25ème anniversaire de la mort de Ian, j’ai décidé de montrer les photos pour marquer l’occasion – c’était la première fois que les images seraient vues. Je voulais exposer les photos dans ce club même, mais les années ont passé je n’ai pas pu le retrouver – je crois qu’il a été transformé en boutique. J’ai donc obtenu l’accord pour une exposition des clichés dans une bibliothèque, endroit le plus proche que j’aie pu trouver du lieu même du concert.

Etait-ce un bon ou un mauvais concert du groupe, dans votre souvenir ? Comment était le public ?
Autant que je m’en souvienne, le concert était bon, et la foule en a profité. Souvent, quand les gens regardent les photos, ils disent : « Le public est si jeune… », ce à quoi je réponds que c’était un concert… dans un club de jeunes ! J’ai pris deux rouleaux de film au lieu de mon stock consommé habituellement, car je savais que c’était un concert spécial.

L’expo Joy Division / Martin O’Neill @ Espace El Doggo – Limoges [source : El Doggo FB]

Avez-vous eu des échanges avec les musiciens ce soir-là ou vous êtes-vous limité à votre sujet ?
Au fur et à mesure que ce concert progressait, je me suis rapproché de la scène, puis j’y suis carrément monté, jusqu’à marcher derrière le groupe. Je déteste la façon dont, ces jours-ci, les musiciens se retrouvent éloignés du public. Alors que j’étais derrière lui, Hooky m’a gratifié d’un « fuck off » (NDLR : en résumé, « va te faire foutre ») dont j’étais très fier à l’époque ! Depuis, nous avons bavardé et il m’a octroyé un pass pour photographier l’un de ses shows il y a quelques années quand, pour la première fois, il a joué toutes les chansons de Joy Division en une nuit. C’était un super concert ! En outre, Steve Morris a participé à plusieurs de mes expositions, dont une à Macclesfield. Après l’exposition à la bibliothèque, les photos ont déménagé vers un pub à Manchester. Tony Wilson a demandé aux producteurs du film Control de voir mes clichés, et la mère de Ian, Doreen, ainsi que sa veuve Debbie, sont venues voir l’exposition.

Martin O’Neill

Avez-vous vu le groupe sur scène à d’autres occasions après le show de 1979 ?
Je n’ai revu Joy Division qu’à l’Apollo de Manchester. Fantastique concert, mais j’étais évidemment plus loin.

Vous souvenez-vous de l’émotion en ville lorsque les gens ont appris la nouvelle du suicide de Ian? Qu’avez-vous ressenti personnellement à ce moment-là ?
Je me souviens encore du choc lorsque j’ai appris sa mort. Je travaillais alors pour un autre journal différent et je me souviens en avoir parlé à un journaliste. Il a ensuite couvert l’enquête.

Gros plan image exposée au El Doggo [source : El Doggo FB]

> MARTIN O’NEILL – Joy Division series ONLINE
– https://www.studiofivefour.com/joy-division
> ESPACE EL DOGGO ONLINE
Facebook

#joydivision
#martinoneill

Be Sociable, Share!