Gary Numan – Interview bonus Obsküre Magazine #18

03 Jan 14 Gary Numan – Interview bonus Obsküre Magazine #18

Avec Splinter (Songs from a broken Mind), Gary Numan livre son disque le plus démonstratif depuis Pure. Ancré dans un indus rock que ne plébiscitent pas toujours ses fans originels, Numan fait fi des attentes passéistes et préfère se concentrer sur un relief rock et froid, chargé en technologie mais largement plus ancré dans un rock synthétique « à la N.I.N. » que ce que ses premiers essais, eux, avaient fixé. Il n’en demeure pas moins : Splinter est un grand disque, nourri de guitares épiques et pour certaines, signées Robin Finck (de Nine Inch Nails, oui oui). Obsküre Magazine #18 avait donné sa couverture et plusieurs pages intérieures à Gary, www.obskuremag.net publie aujourd’hui les extraits restés inédits de notre entretien avec ce visionnaire et cette voix unique dans les musiques binaires des XXe et XXIe siècles.

Obsküre Magazine : Gary, tu as récemment demandé à ton public, via le web, quelle chanson les gens retiendraient du vieux classique The Pleasure Principle. Cet enregistrement est sorti il y a plus de trente ans. Au regard de ton évolution sur les plan de l’écriture, du son, de la production, reste-t-on serein vis-à-vis des œuvres les plus anciennes ?
Gary Numan :
Je vois quelque chose de beaucoup plus « jeune » en elles. Je me souviens encore assez bien de la pensée qui a pu sous-tendre certaines chansons, elles me restent donc vaguement familières. Après avoir longtemps essayé de me démarquer de mes premières chansons, j’ai tendu vers à un sentiment de satisfaction et de fierté vis-à-vis d’elles, j’ai essayé d’éprouver cela. Ces premiers travaux, et The Pleasure Principle en particulier, sont désormais considérés dans de nombreux endroits dans le monde comme des disques innovants, influents et importants dans l’évolution de la musique électronique. C’est quelque chose dont je suis très fier, mais il m’a fallu beaucoup de temps pour ressentir cela. C’est comme si j’avais passé une grande partie de ma vie et de ma carrière à essayer de m’éloigner d’eux. C’est derrière, maintenant. Je me rends compte de ce qu’ils sont, quelle importance ils ont eue pour moi.

La nostalgie reste néanmoins un facteur mineur dans son processus, et cela vaut pour la technologie. Tu ne sembles guère partisan de l’option « retour au vintage » auquel on assiste ces temps-ci dans certaines scènes electro. As-tu déjà travaillé avec des concepteurs d’équipements pour créer de nouveaux instruments ou outils musicaux ? Serais-tu intéressés par ce type de projets ?
Je ne pense pas avoir les connaissances ni le temps de m’impliquer dans le développement de nouveaux instruments, pour être honnête. Je me bats assez comme ça pour essayer de comprendre le matériel que j’utilise aujourd’hui. Nous vivons dans un environnement technologique en mouvement constant et rapide et il me semble que je suis dans l’étude permanente des manuels sur tout équipement récent. J’ai aussi une vie incroyablement prise, entre une carrière à l’international et trois jeunes enfants. Il faut donc faire des choix et de manière très attentive. Il est facile d’être submergé et stressé lorsque trop de choses se passent. C’est un vrai problème pour moi car j’ai toujours l’impression d’être dans la difficulté à garder le contrôle de toutes ces choses. J’essaie par exemple d’écrire un livre, un roman fantasy/SF, de sorte que quand j’ai un peu de temps libre, ce qui est rare, j’essaie de travailler dessus. Je suis dans l’espoir, tranquille, que l’écriture de livres sera la chose que je finirai par faire quand je serai trop vieux pour les albums et les tournées.

gary-numan_2

Quelque chose s’est engagé au cours des derniers shows live aux États-Unis avec Mark G. Thwaite, ex-The Mission et actuel musicien de Peter Murphy. Qu’as-tu gardé de cette collaboration sur scène et considères-tu Mark comme un collaborateur possible en dehors de la scène, pour le studio par exemple ?
Mark est un ami d’Angleterre qui vit aussi, maintenant, à Los Angeles, pas trop loin de chez moi d’ailleurs. Mark est venu pour jouer de la guitare sur la dernière tournée quand mon guitariste n’était pas en mesure de le faire. Mark est un grand musicien et il s’est intégré dans le groupe très aisément, mais il est aussi membre de longue date du groupe de Peter Murphy, ainsi que de The Mission et Tricky de temps en temps. Il est donc toujours occupé. C’est une belle personne, un travailleur acharné, quelqu’un de drôle et très professionnel à la fois. Je l’aime vraiment. Nous avons parlé de travail en studio ensemble un certain nombre de fois, mais ça reste encore à venir.

Tu as souvent proposé des albums de remixes ces dernières années. Y’en aura-t-il un du genre autour de Splinter ?
Nous aurons un certain nombre de remixes réalisés pour certaines chansons de Splinter. Que cela se transforme en un album complet de remixes reste impossible à dire, mais ce serait intéressant. Nous l’avons fait avec Dead Son Rising via une version remixes intitulée Dead Moon Falling, et je crois que cela a occasionné un très belle alternative à l’original. Je serais heureux d’essayer de nouveau avec Splinter.

Qu’est-ce que cette musique de film sur laquelle tu travailles en ce moment?
C’est un cauchemar apocalyptique animé pour un film intitulé From Inside. C’est extrêmement sombre et lourd, et je suis très reconnaissant de l’opportunité qui m’est offerte de travailler là-dessus. Je vais travailler sur la bade originale avec Ade Fenton (N.D.L.R. : collaborateur régulier depuis des années et homme « du son » derrière Splinter). C’est une grosse affaire pour nous deux et nous sommes tous deux impatients de commencer. Le plan est de travailler dessus sur décembre et janvier. Le film est déjà sorti et il bénéficie déjà d’une belle bande sonore, alors nous travaillons sur une version spéciale de celui-ci dotée d’une nouvelle B.O.. Pour moi, c’est une belle introduction, et en douceur, vers l’écriture de musiques de films. J’espère que cela mènera à d’autres projets de ce type à l’avenir.

gary-numan_splinter


> SORTIE :
GARY NUMAN
Splinter (Song from a broken Mind) (Cooking Vinyl / Pias) (2013)
> WEB OFFICIEL
www.numan.co.uk

Be Sociable, Share!