C R O W N – Interview bonus Obsküre #25

12 Oct 15 C R O W N – Interview bonus Obsküre #25

www.obskuremag.net publie les passages restés inédits de l’entretien publié dans Obsküre Magazine #25 (juillet > septembre 2015) avec Stéphane Azam, tête pensante du formidable projet C R O W N. Ce dernier a bénéficié de moult forces extérieures pour l’accouchement de son deuxième album studio, Natron. Après Psychurgy, c’est en effet soutenu par le producteur David Husser (Y Front, Recoil, LT.NO, Indochine, ), et dans un line-up complété par la présence de Frederyk Rotter (Zatokrev) et de guests remarqués (dont Neige, de chez Alcest), qu’Azam poursuit la définition d’un son mécanique et ambiancé, aux reflets post-punk et duretés industrielles. Un projet habité et très à part au sein de la scène hexagonale.

Obsküre Magazine : Cet aspect plus « machiniste » encore révèle-t-il (ou non) une situation dans laquelle les machines prendraient plus de place que jamais dans ta manière de composer / coucher le son ?
Stéphane Azam :
Effectivement, les machines ont une grande place dans le processus de composition. J’ai toujours été admiratif des travaux de Trent Reznor, Al Jourgensen et Paul Barker (N.D.L.R. : binôme historique de la première moitié d’histoire de Ministry), de leur capacité à mêler la musique électronique et les machines à une base rock et d’en repousser les limites en n’ayant pas peur des risques. Tant de possibilités naissent de l’intégration de l’électronique dans un processus de composition que c’en est enivrant… Je me sens moins cloisonné, et cette façon de composer amplifie grandement mon processus créatif.

Qu’est-ce qui a occasionné l’apparition de chaque guest sur Natron ? Comment cela s’est-il organisé, as-tu procédé à distance avec chacun ?
Ce sont aussi de belles rencontres, dues en grande partie à mon métier d’ingénieur du son, et qui m’ont mené par la suite à leur demander de participer à Natron. J’ai rencontré par hasard Stéphane d’Alcest (N.D.L.R. : nom d’artiste, Neige) dans la salle ou je travaille, à Colmar. Nous avons immédiatement sympathisé, il m’a dit qu’ils cherchaient un ingé-son pour Alcest et je suis parti quelques mois après en tournée pour leur album Shelter. Il y avait Hexvessel sur la tournée, que j’ai mixé aussi. Tout s’est tellement bien passé que j’ai été embauché par les deux groupes pour les mixer live, y compris Beastmilk et Grave Pleasures. J’ai donc aussi de fort liens d’amitiés avec Steph et Mat. Vu l’avancement des morceaux je me suis dit : « OK, ce morceau, si Steph hurle dessus ça va être vraiment bien… Idem pour le morceau avec Mat, je ne voyais personne d’autre que lui pour chanter sur « Fossils ». Pour Michiel de Nihill ce fût une rencontre au Roadburn : il jouait avec son groupe Nihill, un des meilleurs projets black metal ce cette décennie, et j’ai tout de suite pensé à lui pour le morceau le plus extrême de l’album. On a tout fait à distance, à l’arrache (sourire). J’aime bien travailler dans l’urgence, en fait.

Crown-01-PromoImage

L’intégration de Frederyk Rotter (Zatokrev) pour le live doit-elle être considérée comme définitive ou s’agit-il uniquement de défendre Natron dans cette configuration ?
Fredy est un ami de longue date, je suis adepte de Zatokrev depuis leurs débuts, je suis aussi leur ingénieur-son sur certaines dates et au fil du temps, nous avons noué de forts liens d’amitié. C’est tout naturellement que je lui ai demandé de rejoindre le line-up live l’année dernière et de participer à l’album pour qu’il chante sur plusieurs morceaux. Je suis très fan de sa voix.

De quelles sources sont tirées les « harangues occultistes » qui parsèment le disque, comme sur « The Words you speak are not your own » ? Crowley non ?
Je trouvais l’idée intéressante d’avoir du spoken word avec cette dimension occulte. Ces harangues sont effectivement tirées ce certains poèmes d’Aleister Crowley et de William Burroughs. Celui de « The Words you speak are not your own » est issu de The Sea, superbe poème.

crown_natron_small

> SORTIE : C R O W N
Natron (Candlelight / Season Of Mist) (2015)
> WEB OFFICIEL
www.crownritual.com
www.facebook.com/CROWNBAND

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse