Alan Vega disparaît à 78 ans

18 Juil 16 Alan Vega disparaît à 78 ans

Alan Vega, moitié du légendaire groupe Suicide, est mort dans son sommeil dans la nuit du 16 juillet dernier. Il avait 78 ans. C’est son ami Henry Rollins qui a annoncé la triste nouvelle, en publiant sur son site Internet un communiqué rédigé par la famille de Vega.

 

 

 

Né en 1938 dans une famille juive de Brooklyn, Alan Vega (de son vrai nom Boruch Alan Bermowitz) avait longtemps brouillé les pistes, se rajeunissant de dix ans et affirmant avoir des origines portoricaines. Plasticien d’avant-garde dans les années 60, il rencontre Martin Rev en 1970 et fonde avec lui Suicide, dont il qualifie déjà le style de « punk ». Sur scène, et d’abord sur les scènes new-yorkaises alternatives, Suicide fait des vagues ; en effet, Vega s’inspire directement des performances d’Iggy And The Stooges.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Le premier album du groupe, l’éponyme Suicide, ne sort qu’en 1977, mais il aura une influence considérable sur le post-punk, la synthpop, l’indus… Le son (orgue/synthétiseurs et boîte à rythme) est minimaliste, glauque, abrasif. Alan pose sur cette base un chant nerveux, souvent parlé voire chuchoté. Ses références vocales se situent dans le rock’n’roll des fifties (Elvis, Roy Orbison, Jerry Lee Lewis). Quatre autres albums suivent de loin en loin, jusqu’à American Supreme en 2002. Suicide resta néanmoins actif en live, jouant par exemple l’intégralité de son premier album au cours de deux concerts exclusifs dans le cadre du festival All Tomorrow’s Parties (Londres, mai 2010).

 

Image de prévisualisation YouTube

 

L’homme se fit plus prolifique en solo, avec pas moins de 18 albums, d’Alan Vega en 1980 à Sniper en 2010.

Avec Alan Vega, c’est un nouveau fragment de l’underground new-yorkais des années 70 qui disparaît…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse