Virgin Black : parution du chapitre final du ‘Requiem’

04 Nov 18 Virgin Black : parution du chapitre final du ‘Requiem’

Surprise totale. Dix ans après la parution du volume II de son Requiem et alors que tout espoir s’était envolé concernant la parution du dernier opus, les précieux Australiens de Virgin Black, visionnaires doom, annoncent la parution de l’ultime volet de la trilogie.
Et lancent les précommandes.


Samantha Escarbe et Rowan London n’avaient donc pas abdiqué quant à la finalisation de l’ouvrage, contrairement à ce qu’ont pu finir par se dire les fans endeuillés du groupe responsable des inoubliables Sombre Romantic (2001) et Elegant… & Dying (l’album blanc, 2003).
Un travail monumental. Deux volumes sont en effet sortis en 2007 et 2008 mais la messe n’était pas encore totalement dite. Le Requiem, longtemps resté incomplet, est aujourd’hui achevé par la parution prochaine du volume le plus subtil, retenu et orchestral de l’ensemble composé par ces emblèmes avant-gardistes du légendaire The End Records.

2018 est donc bel et bien l’année du retour, ce qui a pu se ressentir dès le mois d’août.
Le contenu intégral de la page FB officielle est alors évidé. Ne reste plus qu’une seule image,ambiguë. Ce fait, ajouté à une série d’images chronologiquement datées ont maintenu les interrogations des fans. L’attente s’est terminée avec la mise en ligne d’une nouvelle photographie mettant en avant la fondatrice désormais nommée Sesca Scaarba (anciennement Samantha) et Rowan London, suivie des treize premières minutes de l’album tant attendu.
L’expérience devient complète. Le total du Requiem dépasse désormais, avec cette parution finale, les deux heures et trente minutes – et le jeu en valait la chandelle, croyez-le bien : les voix de Rowan confondent d’émotion sur ce nouveau volet et s’opposent en majorité au registre semi-atonal ayant pu marquer d’autres parties du Requiem, jonction subtile entre les tendances lyriques d’une messe pour les morts et les formes extrêmes voulues par un cadre orginellement death/doom.

Ainsi que l’explique le groupe, « des éléments musicaux tels qu’un ensemble à cordes complet, incluant vents, cors, cuivres, timbales, plus des guitares lourdes accordées en A#, percussions, voix solo de soprano et de ténor, s’entremêlent avec dextérité et sont parfois poussés en vue de créer délibérément un effet chaotique. De nombreux passages textuels ont été reproduits à partir de textes de messe religieux traditionnels et insuflent pour leur part une dimension cérémonielle. [Cette dimension traditionnelle est] compensée par des textes de dimension beaucoup plus personnelle et émotionnelle écrits spécifiquement pour le projet. »

Les moyens requis étaient importants : six ingénieurs du son ont été engagés pour finaliser la production du Requiem, l’Adelaide Symphony Orchestra a interprété les partitions et l’Adelaide Stamford Academy Choir a assuré les arrangements choraux.
Dans un engagement artistique infaillible, et dans leurs propres termes « à la limite de la folie », les compositeurs Sesca Scaarba et Rowan London ont apporté leur soutien financier à ce projet mais des années plus tard, des dizaines de milliers de dollars de dettes restent dus à « des gens incroyablement généreux et compréhensifs », comme le disait encore récemment Rowan.
Vous l’aurez compris : malgré (et de par !) sa naissance difficile et prolongée, Requiem – Pianissimo et la série qu’il complète debviennent et resteront une collection unique et de dimension exceptionnelle dans le monde du metal. Quelque chose qui, en réalité, n’aurait peut-être pas dû voir le jour mais qui ne le voit que par le don et le force de conviction des acteurs impliqués, au risque de lourdes difficultés personnelles, matérielles et financières.
Le fait est suffisamment rare. Alors soutenez la fin de cette démarche : les précommandes pour un pressage ponctuel limité sont disponibles dès maintenant sur virginblack.store.

Requiem – Pianissimo – tracklisting :
1. Requiem Aeternum (8:10)
2. Dies Irae (5:03)
3. Until Death (4:27)
4. Kyrie Eleison (6:51)
5. Libera Eis Domine (9:01)
6. Lacrimosa (I tread alone) (10:50)
7. Pie Jesu (8:38)
8. Remembrance (3:36)

> REQUIEM – PIANISSIMO – PRECOMMANDES / PREORDERS :
Virgin Black webstore

Be Sociable, Share!