Tony Iommi (Black Sabbath) : cadeau à la cathédrale de Birmingham

06 Jan 17 Tony Iommi (Black Sabbath) : cadeau à la cathédrale de Birmingham

Une création faite en guise de cadeau à la ville qui accueillera les deux ultimes shows de la tournée The End de Black Sabbath, les 2 et 4 février prochains.
L’icône rock / heavy / doom et fondateur du Sabbath Tony Iommi a écrit une pièce exclusive pour la cathédrale de Birmingham, dans le désir d’offrir retour et témoignage d’attachement à sa ville natale. Cette pièce de cinq minutes s’intitule « How good it is » et a été travaillée en coopération avec la doyenne et Grand Révérend Catherine Ogle. La partie chorale est assurée par le Choeur de la Cathédrale, dirigé à cette occasion par Marcus Huxley. George Shilling est au violoncelle et David Hardie officie à l’orgue. L’arrangement choral est signé Paul Leddington Wright.

« C’est formidable d’être impliqué aux côtés de la cathédrale et de faire quelque chose pour elle », déclare Iommi. « Quand Catherine a évoqué le projet, j’ai senti que ce serait bonne chose à faire que de me mettre en capacité d’offrir quelque chose à la ville. »
Cette très belle composition a été écrite par Tony et bénéficie de ses services à la guitare acoustique, sur des textes inspirés du psaume 133. « C’est juste un peu différent de ce que fait Sabbath », plaisante le guitariste. « Nous avons réalisé le travail instrumental en premier avec des formations orchestrales et c’est quelque chose que j’aime faire. C’est complètement différent de tout ce qui tourne autour du heavy, une musique complètement nouvelle – et j’en suis vraiment heureux. » A l’écoute, on peut le comprendre.

Image de prévisualisation YouTube

La doyenne Ogle quittera bientôt Birmingham pour devenir doyen à la cathédrale de Winchester. Elle a joué un rôle central lors des célébrations du 300ème anniversaire de la cathédrale avec des projets communautaires, artistiques et patrimoniaux aui avaient pour vocation de conter l’histoire de « l’église devenue une cathédrale dans la ville devenue une ville. »
« Tony et moi avons été présentés par un ami commun et avons discuté d’une possible collaboration musicale dans le futur », a déclaré Mme Ogle. « Quand Tony est tombé malade, nous nous sommes mieux connus. J’ai commencé à prier pour lui et à suis restée en contact avec Tony et sa femme aux fins de m’entretenir de son état de santé.
Le cadeau qu’offre Tony offre à la cathédrale est merveilleux. Tony a une audience énorme dans la ville. La cathédrale est là pour servir tout le monde, et nous voulions nous adresser à tous ces gens-là aussi.
Les textes
[de « How good it is », sélectionnés par le Révérend – NDLR] viennent des Écritures et sont vraiment positifs. Ils parlent de vivre ensemble dans la paix et l’harmonie. C’est tout ce qu’est Birmingham. Cette ville est un exemple parfait de cette qualité de vie commune et cette paix partagée par un ensemble si divesrifié de personnes. C’est ce à quoi nous aspirons tous. Travailler avec Tony et réunir des styles musicaux aussi différents en est une très bonne illustration. C’est merveilleux quand un fils de cette ville, qui a eu un succès aussi énorme, veut rendre quelque chose. Qu’il ait voulu faire cela à travers la cathédrale est très touchant. »

tony-iommi_cathedral3

« Tant de choses ont changé », dit Iommi. « La ville est difficile à reconnaître de nos jours. Il y a tant de travaux de construction en cours, c’est vraiment génial que la ville se développe et offre aux gens plus de choses à faire ici. C’est formidable de savoir qu’après toutes ces années, nous avons été reconnus dans notre ville. C’est quelque chose dont nous sommes vraiment fiers. Il y a cinquante ans, nous n’aurions jamais pensé qu’un jour nous serions honorés par des choses comme les étoiles de Broad Street et le tramway Ozzy, c’est vraiment incroyable et nous en sommes très fiers. »
Tony décrit aussi le malentendu entourant les premiers jours du Sabbath et les liens supposés au Malin. « Les gens pensaient que nous étions satanistes, mais nous ne l’étions pas. Les chansons renfermaient le contraire et soulignaient les dangers de la magie noire et du satanisme. »

tony-iommi_cathedral2

Be Sociable, Share!