Anathema au Bataclan (Tournée Weather Systems)

04 Mai 12 Anathema au Bataclan (Tournée Weather Systems)

Paris, c’est la ville d’adoption de Vincent Cavanagh. On a donc imaginé sa joie de jouer au Bataclan. L’ambiance était chaleureuse et l’attente énorme. Les lumières se sont éteintes sur  Pink Floyd (A new Machine) annonçant l’entrée des musiciens. La chose est claire et définitive, Anathema ne se départira jamais de l’héritage Gilmour/Waters. Ce soir-là au Bataclan l’aura démontré sans ambiguité. Dany ne se sépare plus de sa Fender rouge (la même que Gilmour) et a signé encore avec elle les plus belles envolées solo du show, un sustain à en pleurer d’émotion (L’intro de Emotional Winter).

Anathema n’a pas oublié de mettre en avant les titres de Weather Systems et Untouchable part 1 & 2 ont montré un potentiel scénique si évident qu’on aurait cru les deux titres rôdés depuis des années, et assimilées par le public depuis belle lurette. The Storm before the Calm, composition de John Douglas (le batteur) a passe également le test du live avec succès, ajoutant ainsi à la playlist du groupe des ambiances plus électroniques, que rappelleront Closer au début des rappels(pour le dire vite).

C’était aussi l’occasion de découvrir un nouveau visage aux claviers, celui de Daniel Cardoso (remplaçant de Les Smith), partenaire de Dany sur le trop peu connu groupe Leafblade. Dany qui, justement, se fait en live vocalement très discret (ne chantant plus en solo de versions acoustiques telle que Flying qu’il interprète souvent à la Nick Drake) pour laisser sans doute plus de latitudes à Lee Douglas et son tremolo toujours aussi poignant.

On retiendra donc la tenue scénique exceptionnelle des morceaux de Weather Systems et la maîtrise toujours plus rock des standards du groupe (Panic, Fragile Dreams).

Une promesse de mini-tournée en France à l’automne a été faite par Vincent lui-même. Le rendez-vous est bien noté ?

 

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse