65daysofstatic aux Trinitaires de Metz, le 17/10/2013

20 Oct 13 65daysofstatic aux Trinitaires de Metz, le 17/10/2013

Ce jeudi 17 octobre, le post-rock était à l’honneur au caveau des Trinitaires. 65daysofstatic venaient soutenir la sortie de leur sixième album, Wild Light, et le trouvant suffisamment à notre goût, nous étions là, à l’heure et les sens tout excités à l’idée de succomber au pouvoir hypnotique des Anglais.

22h30, les lumières s’éteignent et l’heure qui suit est un déploiement de forces électriques en parfaite symbiose avec des machines hégémoniques. Comme nous nous en doutions, l’accent est mis sur les titres les plus rock de leur répertoire. Pendant le set, peu de déchaînement drum and bass, mais des guitares tantôt bruitistes tantôt exposant une force mélodique magistrale. La présence sur scène est affirmée et des percussions organiques s’entrechoquent avec les déplacements épileptiques d’un Joe Shrewsbury exalté. Il y avait de la vie ce soir-là, beaucoup de vie, une envie de partager aussi, et on voyait des experts en leur matière exercer un pouvoir absolu sur les sons.

Malgré un show expéditif  – 65 minutes, même si le temps demeure un concept, ça reste relativement court lorsque les vibrations sont bonnes – l’expérience sensorielle était unique et intense, à l’image de l’interprétation nerveuse de « Radio Protector ». On reviendra vers eux, c’est certain.

 

 

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse