Festival Sonic Protest, 14e édition : 7>18 mars

05 Fév 18 Festival Sonic Protest, 14e édition : 7>18 mars

Institution s’il en est, le Sonic Protest est le rendez-vous qu’on attend avec impatience chaque année, occasion d’en prendre plein les oreilles et de voir sur scène des artistes rares, superstars de la musique expérimentale et formations émergeantes ou obscures. Un festival parisien toujours aussi libre, qui s’est propagé au fil des ans un peu partout dans l’hexagone et en périphérie grâce aux concerts « hors les murs ». Cette année sont annoncées entre autres les villes de Nantes, Lyon, Amiens, Poitiers, Genève, Lausanne, Albi, Dijon, etc. Si les concerts et expositions commencent dès le 7 mars, on peut noter que cette année le gros de la programmation se situe les deux week-ends : du jeudi 8 au samedi 10 et du jeudi 15 au samedi 17 où se tiendra la grande nuit sonique, avec pas moins de huit formations qui se produiront jusqu’à cinq heures du matin. Tout le détail sur les groupes, les lieux, les tarifs et les horaires se trouve bien sûr sur le site : http://www.sonicprotest.com/

Même s’il y en a pour tous les goûts, on pourra noter quelques temps forts :

– Une réinterprétation de l’album de 1967 Silver Apples of the Moon de Morton Subotnik où l’auteur sera accompagné d’Alec Empire et de Lillevan. À cela, il faut ajouter la conférence que Morton Subotnick donnera au Mona Bismarck American Center : « The Technological Big Bang : Tape Recorders, the Transistor and the Credit Card (a personal history) ».

– Les deuxièmes Rencontres Internationales autour des Pratiques Brutes de la Musique, avec des ateliers, rencontres, expos et concerts dont Wild Classical Music Ensemble, Mohamed Lamouri, Brezel Göring, DNA, AND? feat. Ogrob, Kollektiv Barner 16, Arma Agharta…

– La rencontre musicale entre le percussionniste japonais Seijiro Murayama et le musicien techno minimaliste Thomas Brinkmann.

– La nuit de clôture où l’on pourra tester son endurance en compagnie de Paddy Steer, Satan, Terrine, Maher Shalal Hash Baz, Russell Haswell, ZB Aids aka Valerie Smith, Thomas Tilly et Mick Harris (Scorn) qui viendra présenter pour la première fois en France son projet Fret.

– Et aussi des tas d’artistes rares de toutes nationalités : le performeur sonore Davide Tidoni, l’improvisateur vocal Trevor Wishart, la légende vivante de la No-Wave Arto Lindsay, la première apparition solo française de Masami Kawaguchi, l’américain au long parcours Kevin Drumm, etc.

Bref, ça va être riche et incontournable !

Be Sociable, Share!