Das Ding et Femminielli au Batofar le 30 janvier

29 Déc 14 Das Ding et Femminielli au Batofar le 30 janvier

Le 30 janvier prochain, l’association La Fête Triste mettra à nouveau les sons electro old school à l’honneur en invitant deux formations rares, dont la venue en France est exceptionnelle. Das Ding est un projet néerlandais mené par Danny Bosten qui vit le jour au tout début des années 1980. Issu de l’art graphique, il fut à l’origine du label cassette Tear Apart. De nombreuses années après cette aventure dans le mail art, Danny sera contacté par le label Minimal Wave à New York qui offrira sa musique à un nouveau public en ressortant l’album H.S.T.A. (2009). Ce pionnier de l’electro a récemment sorti un nouveau disque sur le label Electronic Emergencies : Why is my Life so boring?

Image de prévisualisation YouTube

Bernardino Femminielli est un artiste basé à Montréal. Collaborateur de longue date des Dirty Beaches, sa musique s’étend d’une version brutale de l’italo disco à de l’indus mutante ou de la musique de films. Il présentera lors de son set quelques morceaux de son projet plus expérimental Femminielli Noir. Mais la soirée ne s’arrêtera pas là et continuera avec des sets DJ de MOYÖ (Mind Records), Déméter et Yan Melnick et des projections de Sybil Montet.

Image de prévisualisation YouTube

La nuit commencera à 23h et continuera jusqu’à 6h du matin. Pour les préventes (dix euros seulement), cela se passe ici : https://batofar.yuticket.com/batofar/ba60d830-c4e3-4816-a1b9-f8681696cc4b-la-fete-triste-presente-:-das-ding-+-femminielli-+-moyo.html?ytk-from=facebook

10700563_391069094388018_8604686990388153922_o

https://www.facebook.com/lftparis

Be Sociable, Share!

Laisser une réponse